Tout sur la loi malraux - Découvrez facilement toutes les informations pour défiscaliser

Défiscaliser dans l’ancien post thumbnail image

Défiscaliser dans l’ancien

La loi malraux est une super solution pour réduire vos impôts dans l’ancien. Notamment grâce à sa forte défiscalisation et l’investissement locatif qui permet de générer des revenus réguliers. Mais il existe également d’autres solutions qui peuvent être intéressantes. Voici un résumé des différentes solutions de défiscalisation dans l’ancien. A noter que la loi monuments historiques est principalement pour les contribuables fortement imposés. Que la loi denormandie est une « variante » de la loi pinel. Et que le déficit foncier est très intéressant mais a plus petite échelle que la loi malraux.

Loi monuments historiques

La loi monuments historiques s’approche un peu de la loi Malraux puisque l’objectif est également de sauvegarder et rénover les biens immobiliers d’exception, de préserver le patrimoine immobilier français. En achetant un bien classé comme monument historique, vous avez la possibilité de réaliser des travaux et de défiscaliser l’intégralité du montant sans aucun plafond à l’investissement et à l’avantage fiscal. Il faudra également passer par un architecte des bâtiments de France pour superviser les travaux comme dans la loi malraux. Vous aurez également plusieurs charges que vous pourrez déduire de vos impôts (assurances, frais de gardiennage etc…). Une solution intéressante mais qui demande souvent un investissement très important au moment de l’achat et des travaux. A noter que vous devez conserver votre bien pendant 15 ans et que le prix de revente est souvent cher donc il est moins simple de jouer sur la plus-value immobilière comme dans la loi malraux.

Exemple d'un bien pour défiscaliser en loi malraux

Loi denormandie

La loi denormandie s’inspire de la loi pinel mais dans l’ancien. On a les mêmes réduction d’impôt en fonction du temps d’investissement : 12% pour 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Sachant que le plafond d’investissement est de 300 000 euros, soit une défiscalisation pouvant allez jusqu’à 63 000 euros. Et comme dans la loi pinel, vous devez avoir un bien éligible (zones définies par l’Etat), et louer votre bien en tant que résidence principale. Les plafonds pour les loyers et les ressources des locataires se rapprochent également de ceux de la loi Pinel. Par contre la défiscalisation repose sur le montant des travaux réalisés pour réhabiliter le logement notamment avec l’amélioration de la performance énergétique.

Déficit foncier

Le déficit foncier permet de défiscaliser des plus petites sommes qu’avec la loi malraux. Dans le cadre ou vous effectuez des travaux de rénovation sur un bien en location, si vos charges sont supérieures à vos revenus : vous pouvez déduire de vos impôts le déficit créé. Une solution intéressante qui permet également de générer de la plus-value immobilière à moindre coût. Et le plafond est celui des niches fiscales donc une réduction d’impôt potentielle de 10 700 euros par année. Une défiscalisation non négligeable.