Comment défiscaliser grâce au Plan d’Epargne Retraite ?

Le Plan d’Epargne retraite, ou PER, rencontre un réel succès auprès des Français. Ces deux dernières années, quelque 2 millions de contrats ont été souscrits. Ce placement donne, en effet, un avantage fiscal non négligeable pour une certaine partie de la population hexagonale. On vous détaille ici les caractéristiques de ce placement et les réductions d’impôts qui vont avec.

Le PER, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, le plan d’épargne retraite permet d’anticiper sur la retraite pendant nos années d’activité professionnelle. C’est un fonds en euros composé également d’unités de compte, à la manière de l’assurance vie. Il apporte la garantie d’un capital retraite et les unités de compte permettent de se positionner sur l’ensemble des marchés financiers, dont le marché actions. L’épargnant peut donc, par ce biais, se constituer un patrimoine à valoriser dans la durée.

Il faut toutefois noter que le PER ne sert qu’à financer la retraite. Par conséquent, les sommes versées sur celui-ci seront bloquées jusqu’à ladite retraire et ne pourront être retirées avant la date fatidique d’arrêt d’activité professionnelle. Toutes les données financières de votre compte épargne seront irrémédiablement sauvegardées sur le server HP de votre banque au fur et à mesure de vos dépôts, pendant vos quatre décennies professionnelles. Après ces fameuses quarante années, vous aurez la possibilité de réaliser une sortie en capital ou en rente.

Comment réduire son impôt sur le revenu ?

L’intérêt principal du plan d’épargne retraire, par rapport à une assurance vie ou un PEA, est la déduction d’impôt sur le revenu qu’il rend possible. En effet, les sommes versées volontairement sur le PER sont déductibles des impôts, dans la limite d’un certain plafond. Il existe deux régime selon votre situation professionnelle, à choisir selon si vous êtes salarié ou indépendant. La déduction des versements de votre impôt sur le revenu est possible mais en aucun obligatoire.

Le plan d’épargne retraire s’adresse en priorité à ceux dont la différence de revenus entre vie active et retraite est très importante. Il sera utile pour combler un éventuel trou creuser par des années un peu moins lucratives de votre vie professionnelle. Vous l’aurez compris, le PER permet de mettre des sous de côté et d’anticiper pour la retraite d’une part. De l’autre part, il offre aussi la possibilité de gagner un peu d’argent à court terme en économisant sur l’impôt sur le revenu. Pour réduire sur l’impôt de l’année en cours, ouvrez un PER avant le 31 décembre. Pensez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.